Vincent Labrune, le président de l'OM
 

La commission de discipline de la LFP étudiera ce jeudi le cas du Stade Vélodrome, théâtre de jets de projectiles lors du match Marseille-Lyon. L’OM arrive avec des arguments de défense solides… et avec un président Labrune déterminé à ramener ces incidents "à leur juste proportion". Explications.

 

Votre opinion

Postez un commentaire