La présence de Salah à Liverpool aurait permis une baisse des crimes anti-musulmans dans la région

Salah belle image
 

Selon des chercheurs de l’université de Stanford, le recrutement de Mohamed Salah à Liverpool aurait eu des effets positifs en baissant le nombre de comportements et d’attitudes islamophobes dans le comté de la Merseyside.

 

Votre opinion

Postez un commentaire