Mis à jour le
Antoine Griezmann à l'Elysée en juin 2019
 

En prenant l'exemple d'Antoine Griezmann à l'Elysée en juin dernier, la Turquie a défendu ce mardi le salut militaire effectué par les joueurs de son équipe nationale lors de leur match au Stade de France contre la France (1-1), appelant l'UEFA, pressée par Paris de prendre des sanctions, à faire preuve de "discernement".

 

Votre opinion

Postez un commentaire