Larqué : « La suspension de Leonardo ? On s’y attendait »

Mis à jour le
Jean-Michel Larqué
 

 

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • azerty122
    azerty122     

    si ils retire des points a Paris ça serra pour la saison prochaine donc c est pas grave et ça motivera peut être les joueurs.....

  • albmarie
    albmarie     

    Larqué c est marrant moi je my attendait que tu viennes l'ouvrir sur ton club détesté mais bon ne jubiles pas,ton club de coeur ne seras pas champions cette annéé ni en LDC :)

  • GUYANE973
    GUYANE973     

    pas deux poids deux mesures
    Après les violences du match contre Lyon... L'AC Ajaccio a été sanctionné jeudi d'un retrait de trois points, dont un avec sursis, pour la saison 2012-2013 de Ligue 1, par la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), en raison d'incidents lors du match de L1 face à Lyon le 13 mai. Citant "l'usage d'engins pyrotechniques" et les "incidents d'après-match (...) avec comportement violent à l'égard de l'arbitre assistant, victime d'un coup de pied au niveau de la cuisse gauche (...)", la Commission "décide de retirer 3 points dont 1 avec sursis à l'AC Ajaccio pour la saison 2012/2013 pour la brutalité envers l'arbitre", selon un communiqué de la LFP. La Commission de la LFP a également annoncé avoir suspendu pour quatre matches ferme le président du club Alain Orsoni, qui se retrouve interdit "de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles" en raison de son "comportement envers les officiels" lors de ce match disputé à Ajaccio. Le coordinateur sportif Alain Malacarne et le président de l'Association de l'AC Ajaccio Léon Luciani ont, eux, écopé respectivement de six et huit matches ferme pour les mêmes raisons. Enfin, le club doit également payer 12.000 euros d'amende "pour l'usage d'engins pyrotechniques par ses supporters".

  • GUYANE973
    GUYANE973     

    Le règlement est pour tous.Pas deux poids deux mesures
    te S'identifier
    mardi 7 mai 2013 23:32
    Newsletter :

    20minutes
    Editions :

    Bordeaux
    Grenoble
    Lille
    Lyon
    Marseille
    Montpellier
    Nantes
    Nice
    Paris
    Rennes
    Strasbourg
    Toulouse
    France

    actualité
    économie
    cinéma
    style
    sport
    t'as vu ?
    jeux
    société
    planète
    médias
    people
    foot
    20min TV
    bons plans
    politique
    monde
    culture
    tech/web
    tennis
    en images
    chat

    Editions PDF
    Services
    Horoscope
    Prog. TV
    Newsletter

    Accueil
    Sports
    Football

    Sport

    Accueil Sports
    Football
    Tennis
    Rugby
    Auto-Moto
    Autres sports
    A la seconde
    Lives

    France: Trois points de pénalité pour Ajaccio et quatre matchs à huis-clos pour Auxerre
    8 contributions
    Publié le 22 juin 2012.

    Des supporteurs d'Ajaccio, durant la rencontre de L1 contre Lyon, le 13 mai 2012, au stade François-Coty.

    Des supporteurs d'Ajaccio, durant la rencontre de L1 contre Lyon, le 13 mai 2012, au stade François-Coty. Pascal Pochard-Casabianca afp.com
    FOOTBALL - Après les violences du match contre Lyon...

    L'AC Ajaccio a été sanctionné jeudi d'un retrait de trois points, dont un avec sursis, pour la saison 2012-2013 de Ligue 1, par la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), en raison d'incidents lors du match de L1 face à Lyon le 13 mai.

    Citant "l'usage d'engins pyrotechniques" et les "incidents d'après-match (...) avec comportement violent à l'égard de l'arbitre assistant, victime d'un coup de pied au niveau de la cuisse gauche (...)", la Commission "décide de retirer 3 points dont 1 avec sursis à l'AC Ajaccio pour la saison 2012/2013 pour la brutalité envers l'arbitre", selon un communiqué de la LFP.

    La Commission de la LFP a également annoncé avoir suspendu pour quatre matches ferme le président du club Alain Orsoni, qui se retrouve interdit "de banc de touche, de vestiaire d'arbitres et de toutes fonctions officielles" en raison de son "comportement envers les officiels" lors de ce match disputé à Ajaccio. Le coordinateur sportif Alain Malacarne et le président de l'Association de l'AC Ajaccio Léon Luciani ont, eux, écopé respectivement de six et huit matches ferme pour les mêmes raisons.

    Enfin, le club doit également payer 12.000 euros d'amende "pour l'usage d'engins pyrotechniques par ses supporters".

  • AD91
    AD91     

    ferme ta bouche anti parisien....

Votre réponse
Postez un commentaire