× RMC Sport
Découvrez l'application
RMC Sport
INSTALLER
Larqué : « Le PSG, c’était absolument effarant »
 

Malgré la victoire du PSG samedi à Lorient (2-1), Jean-Michel Larqué n’a pas du tout apprécié le comportement des joueurs parisiens sur la pelouse du Moustoir. Dans les Grandes Gueules du Sport, sur l’antenne de RMC, le membre de la Dream Team s’est montré très inquiet pour le destin européen des champions de France.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • radjax
    radjax     

    Mr Larqué est dans la posture que "les spécialistes" du foot en tout genre lui ont fabriquée et cette posture lui sied à merveille, il a toujours même du temps où il jouait, un "anti-parisien primaire". Et pour couronner le tout, aujourd'hui, le PSG c'est le Qatar.....pauvre Jean-Mimi!!!
    Sinon, quant au niveau de jeu de l'équipe, je crois que consciemment ou inconsciemment, les joueurs"choisissent" les matchs qu'ils veulent jouer. On en pense ce qu'on en veut mais le fait est que pour l'instant ça fonctionne (2ème de ligue 1 à 4 pts du 1 er). Ce qui pour moi est plutôt un signe plutôt encourageant (en tout cas tant que les pts sont gagnés) car plus la saison avance et plus les matchs deviennent importants et plus la saison avance et plus la motivation des joueurs du PSG grandit!!

  • Rija
    Rija     

    Mr Larqué,
    l'inconvénient du PSG, c'est qu'elle s'aligne au niveau de l'adversaire. Alors c'est géniale lorsque c'est l'équipe du Barca, mais c'est bof quand c'est une équipe de deuxième tableau de ligue 1. Une fois qu'on accepte ça, on choisit les matches du PSG à regarder en conséquence.
    Perso, si je suis supporter d'une équipe qui ne peut pas aligner résultat et beau jeu, à choisir je ne vais pas reprocher à l'équipe de ne pas avoir du résultat. Surtout si c'est pour regarder leur match derrière le petit écran bien au chaud sur son canapé (ou lit)
    Même si je suis parfois en accord avec ce que Mr Larqué dit (footballistiquement parlant), il est toujours bon ton de ne pas avoir la mémoire sélective et de se souvenir du passé. Aimé Jacquet serait le premier à vous rappeler que lorsque les objectifs sont fixés, l'important ce n'est pas la construction, mais le résultat.

Votre réponse
Postez un commentaire