Le beau jeu, vraie victime de l’Euro 2016 ?
 

Les huit équipes qualifiées en quart de finale n’ont pas toutes, loin s’en faut, proposé un jeu séduisant depuis le début de la compétition. Plus que tout autre chose, le beau jeu est-il la principale victime de cet Euro ?

 

Votre opinion

Postez un commentaire