Pep Guardiola, avec un symbole pro-catalan sur la veste, lors d'un match de Manchester City
 

Pedro Sanchez, le chef du gouvernement espagnol, a déclaré dans une interview à Marca être offensé par les propos de Pep Guardiola. Le coach de Manchester City avait décrit l’Espagne comme un "État autoritaire".

 

Votre opinion

Postez un commentaire