Mis à jour le
Le gouvernement lâche les Bleus… pour la bonne cause
 

En réaction aux conditions de détention de l’ex-première ministre ukrainienne Ioula Timochenko, aucun membre du gouvernement français ne se rendra en Ukraine pendant l’Euro. Une décision confirmée par le premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • 22 les v'la
    22 les v'la     

    si on avait voulu respecter la logique présidentielle, il n'aurait pas fallu participer à l'Eurivision. Et je suis sur qu'en charchant bien, il y a d'autres exemples.

Votre réponse
Postez un commentaire