Nasser Al-Khelaïfi
 

Le BeIN Media Group a réagi après la perquisition de ses locaux parisiens, ce jeudi, dans le cadre de la procédure pénale ouverte par la justice suisse à l’encontre de Nasser Al-Khelaïfi, son directeur. Et il rejette les accusations de "corruption privée" dans l’attribution des droits TV de plusieurs Coupes du monde. Idem pour Jérôme Valcke, l'ancien secrétaire général de la Fifa.

 

Votre opinion

Postez un commentaire