000_17V40Y.jpg
 

Alors qu’il s’est mis en retrait de la sélection allemande, en dénonçant le racisme dont il estime avoir fait l’objet, Mesut Özil a reçu le soutien du président de la fédération turque (TFF). Dans un communiqué, Yildirim Demirören en a profité pour tacler gentiment son homologue allemand, accusé de ne pas avoir protégé le joueur.

 

Votre opinion

Postez un commentaire