Blaise Matuidi (PSG)
 

Malgré deux buts d’avance à moins d’un quart d’heure de la fin du match, le PSG s’est fait très peur avant de finalement s’imposer à Metz (3-2), ce mardi en match en retard de la 31e journée de L1. Thomas Meunier et Blaise Matuidi avouent que leur équipe l'a joué un peu trop facile. 

 

Votre opinion

Postez un commentaire