Jean-Michel Aulas
 

Sèchement battu par le promu dijonnais samedi (4-2) après avoir mené deux fois au score, l’OL a subi un rude coup d’arrêt. Le président Jean-Michel Aulas n’a pas aimé la prestation et anticipe des changements à venir en défense.

 

Votre opinion

Postez un commentaire