Ligue 1 : le pythium, ce champignon qui brûle les pelouses

Ligue 1 : le pythium, ce champignon qui brûle les pelouses
 

A l’instar de Toulouse il y a une semaine, le gazon du Matmut Atlantique faisait peine à voir ce dimanche lors de Bordeaux-Nantes (1-0). En cause, le pythium, un champignon, friand des grosses chaleurs, qui dégrade sérieusement les terrains.

 

Votre opinion

Postez un commentaire