RMC Sport

Anigo : « Il n’y a pas de racket »

José Anigo

José Anigo - -

Invité de l’After ce mercredi, José Anigo est revenu sur le violent cambriolage qui a touché Hilton mardi soir. « J’ai ressenti beaucoup de tristesse, a confié le directeur sportif de l’OM. Quand on connait la gentillesse du personnage... Des gens qui viennent prendre 350 euros, un ordinateur et des conneries (sic) avec autant de violence, ça n’a pas de sens. (…) Il faut arrêter ce genre de fantasmes, il n’y a pas de racket. (…) Je suis marseillais, j’aime ma ville profondément mais je suis déçu. Ça devient vraiment du n’importe quoi. »