RMC Sport

Le contrecoup était logique selon Kombouaré

-

- - -

Paris n’a plus gagné depuis 5 journées en championnat. Le PSG se rend à Caen ce samedi soir pour mettre fin à cette mauvaise passe. Antoine Kombouaré s’attendait à cette baisse de régime de sa formation : « Quand on aligne autant de matchs avec autant d’intensité, forcément il y a un contrecoup. L’idée, c’est que ça ne dure pas trop longtemps. Ce n’est pas forcément lié à la façon dont on joue, mais c’est surtout l’efficacité. Quand tu gagnes des matchs, tu oublies la fatigue, tu positives et tu es capable de repartir très vite de l’avant. »