RMC Sport

OM: Gueye raconte le caractère du "très exigeant" Sampaoli

Invité ce jeudi de la nouvelle émission "Rothen s’enflamme" sur RMC, le milieu marseillais Pape Gueye s’est confié sur la personnalité de Jorge Sampaoli. Un coach aux deux facettes.

Volcanique. Bouillant. Rock’n’roll. Tout a été dit sur le caractère de Jorge Sampaoli. Mais pour vraiment comprendre le tempérament du technicien argentin, arrivé sur le banc de l’OM en mars dernier, mieux vaut encore interroger ceux qui le côtoient au quotidien. Invité ce jeudi de l’émission "Rothen s’enflamme" sur RMC, le milieu marseillais Pape Gueye s’est confié sur la personnalité de son coach. Et sa réputation n'est pas surfaite.

"Vous pouvez imaginer comment il est... Il veut toujours gagner en jouant bien. A l’entraînement, il est comme en match. En-dehors du terrain, il est très posé, il rigole beaucoup. Mais quand il est sur le terrain, c’est une autre personne. Il est sérieux et il veut qu’on joue comme il aime, c’est un coach très exigeant. Il nous demande de jouer sur nos qualités", a raconté l’ancien Havrais, qui a commencé la saison comme titulaire avant de prendre place sur le banc lors de la victoire contre Saint-Etienne (3-1) avant la trêve internationale.

Objectif podium

"Je m’adapte. J’ai eu la chance au Havre de faire ma dernière saison en numéro 8. J’ai beaucoup travaillé. J’ai des repères si je joue en 8 mais j’ai été formé comme 6. Je peux jouer seul en sentinelle ou dans un milieu à deux. Je veux continuer à apprendre, je suis jeune (22 ans). Je viens de la Ligue 2 donc j’ai encore beaucoup à apprendre. Je sens que je progresse", a-t-il confié, avant d’en dire plus sur les ambitions de l’OM cette saison. L’objectif est clair : viser le podium.

"On est l’OM, on doit gagner tous les matchs, se qualifier en Ligue des champions", a-t-il indiqué. Quatrièmes au classement, avec un match à rejouer sur terrain neutre contre Nice dans les semaines à venir, Gueye et les Marseillais retrouveront la Ligue 1 samedi avec un déplacement sur le terrain de Monaco (21h).

>> Les podcasts de l'émission Rothen s'enflamme

RR