RMC Sport

Janin : « Beaucoup de choses à corriger »

Placé à la tête de Strasbourg en remplacement de Gilbert Gress, Pascal Janin n’a pas réussi à stopper la spirale de la défaite du Racing.

« Sur le plan de la volonté et de l’énergie, on a montré un visage assez plaisant, a déclaré Pascal Janin après la défaite de Strasbourg à Laval (3-2) jeudi, en match avancé de la 2e journée de Ligue 2. Maintenant, c’est vrai qu’il reste beaucoup de choses à corriger sur le plan défensif et sur le plan de l’animation offensive. Le chantier est immense, mais je suis là pour trouver des solutions. »

La rédaction - Le Grand After