Matches arrangés en Ligue 2: 18 mois de prison ferme pour les anciens propriétaires de Nîmes

fortin.jpg
 

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce jeudi sept hommes à des peines allant de huit mois avec sursis à 18 mois de prison ferme, dans l’affaire des arrangements autour de plusieurs matches de Nîmes en Ligue 2, en 2014. 

 

Votre opinion

Postez un commentaire