Dugarry
 

Pour Christophe Dugarry, le montant de la clause libératoire fixée par l'Atlético de Madrid pour Antoine Griezmann, évaluée à 100 millions d'euros, est très faible par rapport à l'inflation des prix à l'œuvre sur le marché des transferts.

 

Votre opinion

Postez un commentaire