Mercato: pourquoi les dépenses folles vont se poursuivre

Cristiano Ronaldo
 

Tous les ans pendant l’été, des records sont battus. Les clubs des quatre coins de l’Europe ne cessent de dépenser, en Angleterre, en Espagne, en Italie, même en France où Lyon, par exemple, a déboursé plus de 88 millions d’euros sur le marché des transferts, une somme historique. Comment expliquer ce phénomène inflationniste, qui se poursuit année après année?

 

Votre opinion

Postez un commentaire