Metz-OL: l’homme qui a lancé le premier pétard avoue avoir "vraiment merdé"

Anthony Lopes
 

Interrogé au palais de justice de Metz par le Républicain Lorrain, l’homme qui a lancé le premier pétard sur le gardien Anthony Lopes samedi dernier lors du match interrompu contre l’OL dit « avoir agi comme un con ».

 

Votre opinion

Postez un commentaire