Wayne Rooney
 

Arrêté puis condamné pour injures et état d’ébriété à Washington en décembre dernier, Wayne Rooney aurait été, selon son porte-parole, victime d’un cocktail somnifères alcool lors de son retour d’Arabie Saoudite.

 

Votre opinion

Postez un commentaire