Theresa May
 

Aucun ministre ou membre de la famille royale britannique ne se rendra en Russie cet été pour la Coupe du monde 2018. Theresa May, la Première ministre, l’a annoncé ce mercredi, à trois mois du début de la compétition. Une décision motivée par le récent empoisonnement d’un ex-espion russe et de sa fille sur le sol britannique.

 

Votre opinion

Postez un commentaire