Mondial 2018: Lichtsteiner aussi se paie l'arbitre (et le Brésil)

Stephan Lichtsteiner et Neymar
 

Après Brésil – Suisse (1-1), Stephan Lichtsteiner a pointé du doigt la propension des joueurs de la Seleçao à se retrouver par terre et celle de l’arbitrer à siffler en leur faveur.

 

Votre opinion

Postez un commentaire