La joie des Syriens après leur égalisation face à l'Iran
 

La Syrie a gagné le droit de disputer un premier tour de barrage pour une place à la Coupe du monde 2018 en décrochant un nul dans le temps additionnel mercredi face à l’Iran (2-2). Un moment incroyable pour ce pays en guerre qui a fait fondre en larmes un commentateur syrien, submergé par l’émotion. 

 

Votre opinion

Postez un commentaire