Andy Delort
 

Andy Delort, interpellé et placé en garde à vue pour outrage à un policier la nuit dernière, a réagi par communiqué. L’attaquant de Montpellier, qui a reconnu les faits, regrette d'avoir perdu ses nerfs mais assure ne pas avoir tenu les propos qui lui sont prêtés.

 

Votre opinion

Postez un commentaire