Mis à jour le
C'est avec un Mourinho fragilisé par la défaite dontre Gijon que le Real aborde son quart contre Tottenham
 

L’entraîneur portugais du Real Madrid aborde le quart de finale aller de Ligue des champions contre Tottenham, ce mardi à Santiago-Bernabeu (20h45), encore ébranlé par la défaite contre Gijon (1-0) qui a fait tomber son record d’invincibilité à domicile vieux de neuf ans. Le 13e de la Liga a fait tomber Mourinho de son piédestal. Le but de Miguel de las Cuevas pour le Sporting Gijon à la 79e minute samedi sur la pelouse du Real Madrid (1-0) a mis un terme à 151 matches d’invincibilité à domicile pour le technicien portugais, qui n’avait plus perdu depuis… neuf ans (Porto-Beira Mar, 2-3, 23 février 2002). Invaincu à Stamford Bridge et à San Siro, et en 23 matches à Santigao-Bernabeu cette saison, « Mou » ne serait donc plus vraiment le Special One. La défaite des Madrilènes, privés de Ronaldo, Benzema et Marcelo, est un mauvais coup pour le club merengue dans sa quête du titre de champion d’Espagne. A huit journées de l’épilogue, le Barça a porté à huit unités son avance après le but victorieux de Piqué face à Villarreal et avance à grands pas vers un troisième sacre consécutif. Dimanche, la presse espagnole, qui noue une relation d’amour-haine avec le Lusitanien, s’en est donnée à cœur joie : « Adieu la Liga, adieu le record (Marca) », « Huit points et tout un monde (As) », « La Liga dans les mains du Barça (Mundo deportivo) ». Si le Real est toujours en course en Coupe du Roi (finale contre… le Barça le 20 avril), Mourinho joue dorénavant son avenir à la tête de la Maison Blanche en Ligue des champions. Le Real a déjà atteint les quarts de finale de la C1, ce qui ne lui était plus arrivé depuis la saison 2003/2004 (défaite en quart face à Monaco 4-2, 1-3), mais ce sera trop peu pour le président Florentino Perez et les socios du club. Déjà en froid avec certains membres du staff (le directeur-général Jorge Valdano), l’entraîneur passera un test grandeur nature face à Tottenham ce mardi (retour le 13 avril à White Hart Lane). S’il pourra compter sur le retour de Gonzalo Higuain, il doit résoudre le casse-tête du trio Benzema-Ronaldo-Marcelo. Le team médical conseille que les trois joueurs ne reviennent que le 9 contre Bilbao. Mais l’heure est-elle encore à la sagesse dans la tête de « M. Mou » ?

 

Votre opinion

Postez un commentaire