Nancy: les investisseurs toujours pas prêts, Rousselot s'impatiente
 

Alors que se profile la demande d’un délai supplémentaire des investisseurs chinois pour racheter Nancy (L1), le président du club lorrain, Jacques Rousselot, s’impatiente. La date limite de la vente avait été fixée au 15 novembre. Mais les repreneurs, s’ils ont réaffirmé leurs intentions de rachat, vont avoir besoin de plus de temps.     

 

Votre opinion

Postez un commentaire