Nantes au bord du précipice et sous très haute tension

Maruiz Stepinski
 

L’humiliation subie par le FC Nantes mercredi face à Lyon (0-6) à La Beaujoire a plongé le club aux huit titres de champion de France dans une crise profonde et inquiétante. Alors que la Jonelière est fermée au public ce jeudi, la tension ne devrait pas retomber jusqu’au déplacement à Guingamp samedi. Quant à René Girard et Waldemar Kita, leur position est plus fragile que jamais.

 

Votre opinion

Postez un commentaire