Prince Oniangué face à Valentin Rongier
 

La rencontre entre Bastia et Nantes (2-2), ce mercredi en match en retard de la 24e journée de L1, s’est terminée dans un climat très tendu, obligeant notamment la brigade anti-criminalité (BAC) à escorter les Canaris jusqu’à l’aéroport. Interrogé par RMC Sport, le Nantais Valentin Rongier confirme les menaces de certains membres du club corse.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Erwan Jouan
    Erwan Jouan     

    Duga a raison, à cause leur mentalité, ils se punissent eux-mêmes. À chaque match, ils ont des gestes violents et se font justement sanctionnés. Ils ne méritent pas leur place en ligue 1

Votre réponse
Postez un commentaire