Mis à jour le
Une banderole à Nice
 

En marge du tirage au sort de la Ligue des Champions, la présidente de la LFP Nathalie Boy de la Tour est revenue pour RMC Sport sur les multiples interruptions de match à cause de chants ou banderoles homophobes en Ligue 1, dont la dernière à Nice, qui pourrait laisser des traces.

 

Votre opinion

Postez un commentaire