Nasser Al-Khelaïfi (PSG) et Jean-Michel Aulas (OL)
 

En marge de la présentation du Polonais Maciej Rybus, le président de l’OL Jean-Michel Aulas s’est dit "atterré" par le montant des indemnités de licenciement que le PSG pourrait verser à Laurent Blanc. Il agite même la menace du fair play financier. 

 

Votre opinion

Postez un commentaire