Sylvinho
 

Sylvinho n’a pas dévié de sa trajectoire pendant ces trois mois de tempête à Lyon. Et c’est bien ce qui lui a été reproché. Trop accroché à certains de ses principes, l’entraîneur brésilien, dont c’était la première expérience en tant que n°1, a fini par perdre le contact avec les joueurs et ses dirigeants ces derniers jours.

 

Votre opinion

Postez un commentaire