Valère Germain (à gauche)
 

Dépité, Valère Germain a analysé la déconvenue de son équipe, accrochée par Angers (2-2) après avoir mené 2-0, en zone mixte. L’attaquant s’efforce de croire à cette infime possibilité d’accrocher la troisième place à l’issue de la saison.

 

Votre opinion

Postez un commentaire