eric-dimeco.png
 

C’est un Eric Di Meco très inquiet qui s’est exprimé au lendemain de la nouvelle défaite de l’OM, à domicile cette fois, dimanche contre Rennes (3-1). L’ancien défenseur du club phocéen s’interroge : sur le rôle exact du directeur sportif Andoni Zubizarreta, sur la communication du président Jacques-Henri Eyraud et, surtout, sur l’ambition de l’actionnaire, Frank McCourt, dont il pointe le manque de retour sur investissement.

 

Votre opinion

Postez un commentaire