OM: Le 4-4-2 a encore fait ses siennes (mais a failli virer au fiasco)

joie dijon AFP.jpg
 

Comme face à Bordeaux, Rudi Garcia a reconduit un schéma en 4-4-2 face à Dijon (1-2), ce vendredi, mais avec une paire inédite Thauvin-Balotelli qui ne s’est pas trouvée pendant une heure. L’entrée en jeu de Valère Germain a changé la donne et offert, par ricochet, la victoire aux Marseillais.

 

Votre opinion

Postez un commentaire