Tomas Hubocan
 

Alors que l’OM avait bien répondu à l’ouverture du score de Giovanni Sio sur une boulette de Hubocan, avec un doublé de Gomis, l’international slovaque a de nouveau permis à Rennes de revenir dans le match en concédant un penalty sur une faute évitable sur Ludovic Baal (3-2). Retour sur un match catastrophe.

 

Votre opinion

Postez un commentaire