Giannelli Imbula à la lutte avec Bernardo Silva
 

Malgré un manque de rigueur et un goût trop prononcé pour le risque, l’OM n’a pas tant de regret que ça sur son jeu à l’heure de défier l’AS Monaco, dans un choc de la 36e journée de L1 décisif pour la qualification en Ligue des champions. Un adversaire à la philosophie radicalement opposée à celle des Phocéens.

 

Votre opinion

Postez un commentaire