OM-Nîmes: Sarr s’est "fait chambrer" après le penalty annulé par le VAR

Bouna Sarr et Valère Germain
 

Avant que le recours au VAR n'annule la décision de l’arbitre de OM-Nîmes (2-1) de siffler penalty en faveur des Gardois, l’arrière droit marseillais Bouna Sarr avait failli provoquer l’un des tirs au but les plus stupides de la saison.

 

Votre opinion

Postez un commentaire