× RMC Sport
Découvrez l'application
RMC Sport
INSTALLER
Michel Platini
 

 

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • le pins
    le pins     

    9 messages pour une merde quel vie MWHOUAAAAAAAAAAAAHAHAHAHAAHA

  • le roi lion is back
    le roi lion is back     

    le coté POSITIF pour le PSG , c'est qu'il va devoir changer de strategie ET QUE SON IMAGE SERA NETTEMENT MEILLEURE en ne profitant PLUS de l'argent facile DU MILLIARDAIRE

  • le roi lion is back
    le roi lion is back     

    POURQUOI LA DECISION SERA T ELLE FORCEMENT DEFAVORABLE AU PSG ??????? c'est tellement logique CAR si L'UEFA accepte de FAUX SPONSOR , C'EST LA MORT DU FPF et je ne vois pas l'UEFA se tirer une balle dans le pied

  • le roi lion is back
    le roi lion is back     

    IL Y A FORT A PARIER QUE LES DECISIONS SERONT DEFAVORABLES

  • le roi lion is back
    le roi lion is back     

    PAS VRAIMENT RASSURANT LES PROPOS DE PLATINI

  • le roi lion is back
    le roi lion is back     

    Pas sûr... Pas sûr du tout même », a déclaré Platini !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • le roi lion is back
    le roi lion is back     

    Fair-play financier: Les chiffres qui enterrent le PSG et City et qui sauvent Chelsea !
    ..........................................
    Comme nous vous l'annoncions en début de semaine, l'UEFA va rendre cette semaine ses premières conclusions concernant l'examen des comptes de 76 clubs européens.








    La presse anglaise précise que la plupart des clubs remplissent les critères imposés par l'instance gouvernée par Michel Platini (45 millions d'euros de pertes en fin de saison), et l'étau se serait donc resséré autour de vingt clubs ces dernières heures. Parmi ceux-ci, le PSG et Manchester City sont plus que jamais menacés de sanctions et une interdiction de recruter serait dans l'air, ainsi qu'une forte amende.

    Le club du Cheikh Mansour a en effet réduit son déficit mais pas suffisamment pour passer entre les gouttes apparemment. La BBC rapporte que City a en effet perdu 181ME ces deux dernières saisons, 118 en 2012 et 63 en 2013.

    Quant au PSG, le sponsoring jugé artificiel de QTA et qui rapporte 200 millions d'euros par an au club de Nasser Al-Khelaïfi n'a pas convaincu et ne sera a priori pas pris en compte dans le calcul puisque il s'agirait tout simplement d'un transfert d'argent d'un compte du Prince vers un autre.

    La BBC explique que Arsenal, Liverpool, et Chelsea sont totalement hors de cause. Les Reds ont certes perdu 100ME lors de deux dernières saisons mais ils ne participent pas pour l'instant à une compétition européenne. Monaco est d'ailleurs dans le même cas. Quant aux Blues de Roman Abramovitch, des mesures ont été prises en interne pour être en règle puisque Chelsea a terminé 2012 avec une perte de 60ME avant de redresser la barre et d'être désormais en positif de 2ME en 2013 !

  • le roi lion is back
    le roi lion is back     

    Mercato - PSG : Pourquoi le fair-play financier menace sérieusement le PSG


    .....................................

    Annoncé dans le collimateur de l’UEFA depuis plusieurs mois dans le cadre du fair-play financier, le PSG pourrait faire l’objet d’un redressement financier et sportif de la part de l’instance européenne dans les prochaines semaines. Ce qui pourrait plomber son prochain mercato estival…



    « Je suis très confiant par rapport à ce qu’on fait au niveau du fair-play financier, les contrats qu’on signe et notre budget. Il y a des discussions avec l’UEFA. Mais je ne pense pas à une sanction parce que tout le monde comprend ce qu’on fait pour le foot », expliquait Nasser Al-Khelaïfi début avril concernant le fair-play financier. Pourtant, le président du PSG pourrait avoir du souci à se faire comme l’annonce Le Parisien ce mardi.






    UNE MENACE RÉELLE ?

    Le quotidien français explique que le club de la capitale, qui dispose d’un contrat lui rapportant 200M€ annuels avec l’office de tourisme du Qatar, pourrait payer les frais de cet accord : « L'Instance de contrôle financier des clubs (ICFC) doit publier début mai la liste des clubs qui seront épargnés, mais également ceux qui doivent être référés à la chambre de jugement pour sanction. Et il semble bien que le club parisien ne coupera pas à cette nouvelle étape et à la menace d'une condamnation qui sera connue à la mi-juin », précise l’article du Parisien.



    EFFECTIF LIMITÉ EN C1 ?

    Le problème se présente donc sous différents cas de figure pour le PSG : le club pourrait, dans un premier temps, composer avec une masse salariale limitée et un quota défini de joueurs pouvant évoluer en Ligue des Champions. Par ailleurs, ce contrat de 200M€ pourrait être revu à la baisse dans les années à venir selon le règlement de l’UEFA, poussant ainsi le club à afficher une perte supérieure à 45M€ pour les saisons 2013-2014 et 2014-2015. De très mauvais augure en vue du prochain mercato estival…

  • le roi lion is back
    le roi lion is back     

    ca va chauffer

  • le roi lion is back
    le roi lion is back     

    PSG : le fair-play financier, une vraie menace pour le recrutement


    Le Paris Saint-Germain saura début mai s'il fait partie des clubs épinglés ou non par l'UEFA dans le cadre du fair-play financier. Si tel est le cas, le champion de France pourrait être sanctionné et bien embêté pour recruter cet été.



    Le fair-play financier, une vraie menace pour le PSG.

    Comme nous vous l'indiquions hier lundi, le Paris Saint-Germain envisage de recruter une pointure au milieu de terrain ou en attaque pour franchir un palier la saison prochaine, et notamment dépasser le stade des quarts de finale en Ligue des Champions. Mais en raison du fair-play financier, le club de la capitale pourrait bien devoir se contenter de son effectif actuel.

    Le quotidien Le Parisien indique en effet ce mardi que le PSG devrait bien faire partie des clubs épinglés par l'UEFA – ceux-ci seront connus début mai – et pourrait faire l'objet d'un redressement financier et sportif de la part de l'instance européenne. Le champion de France se retrouve clairement sous la menace d'une condamnation, connue à la mi-juin. L'instance de contrôle financier des clubs (ICFC), qui réfléchit à la nature de la sanction infligée, pourrait notamment condamner Paris à la «restriction du nombre de joueurs qu'un club peut inscrire pour participer aux compétitions de l'UEFA.»






    Des recours sont possibles

    En clair, le PSG pourrait devoir composer avec une masse salariale limitée et un quota défini de joueurs pouvant évoluer en Ligue des Champions. Si tel est le cas, le club de la capitale serait contraint de se passer de quelques-unes de ses stars pour disputer la plus prestigieuse des compétitions européennes. Dans ces conditions, on voit mal un joueur comme Paul Pogba, Eden Hazard ou encore Oscar prendre la décision de signer au PSG durant l'intersaison.

    Seul recours possible pour la direction parisienne en cas de sanction, saisir le Tribunal arbitral du sport, ou même les tribunaux civils. Pour rappel, c'est le contrat du PSG avec QTA, l'organisme touristique qatarien, qui se trouve toujours dans le viseur de l'UEFA. Estimé à 200 millions d'euros, celui-ci serait jugé excessif et nettement au-dessus des prix du marché par l'instance européenne en dépit des explications et des efforts des dirigeants parisiens.

Votre réponse
Postez un commentaire