Platini : une chute en dix actes
 

Le Tribunal arbitral du sport a décidé ce lundi de maintenir la suspension de Michel Platini de toute activité liée au football, la réduisant seulement de six à quatre ans. Démissionnaire de la présidence de l’UEFA, l’ancien n°10 des Bleus veut poursuivre un combat judiciaire à l’issue d’une année qui lui a coûté la place au sommet du football mondial qui lui était promise.

 

Votre opinion

Postez un commentaire