000_17K1XF.jpg
 

Limogé le 13 juillet dernier après deux années passées à la tête des Blues, Antonio Conte serait sur le point d’attaquer son ancien club en justice pour faire valoir ses droits. Mais le club londonien aurait décidé de répliquer en plaidant la faute grave dans le dossier Diego Costa, selon le Times.

 

Votre opinion

Postez un commentaire