PSG, Serge Aurier : en avance, mal à l'aise, déconnecté et finalement condamné... sa matinée au tribunal

Serge Aurier (PSG)
 

Condamné à deux mois de prison ferme et à 600 euros de dommages et intérêts ce lundi matin suite à l’altercation qui l’avait opposé à un policier le 30 mai dernier, Serge Aurier a aussitôt interjeté appel. Récit d’une matinée au tribunal, dans les pas du joueur parisien.       

 

Votre opinion

Postez un commentaire