Danny Rose
 

Visé par des insultes racistes au Monténégro fin mars, l'Anglais Danny Rose estime que la sanction infligée par l'UEFA, à savoir un match à huis clos, est largement insuffisante pour avoir un impact.

 

Votre opinion

Postez un commentaire