Ramé : « La même émotion qu’en 1999 »

Au club depuis 1997, Ulrich Ramé était déjà dans les rangs de Bordeaux lors de leur précédent titre de champion de France, il y a dix ans. Le gardien girondin se rappelle.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • intello
    intello     

    Message à tous ceux qui disent qu'on est endormi. C'est pas parcequ'on ne brasse pas duvent comme certains qu'on ne sait pas apprécié et s'amusé. La démonstartion (80000 personnes) prouve qu'on est là quand il faut. Tenez vous le pour dit

  • tidgi
    tidgi     

    Malheureusement, je n'étais pas à Bordeaux ce soir là.
    Ma mère qui n'est pas foot plus que ça, m'a dit avoir été en ville par hasard et surprise par tant d'émotions.
    Pour elle, c'était comme lors de la fin de la guerre.
    C'était la liesse générale où les jeunes et moins jeunes étaient ensemble, sans heurts, sans violence mais simplement dans le bonheur, en état de grâce.
    Un tel bain de foule vous transmet une énergie positive incroyable.
    Pour moi, c'était comme lors de la victoire en coupe du monde.
    Il n'y a que le sport et particulièrement le foot pour vous faire vivre cela.
    J'aurais vraiment être cette soirée et cette nuit-là avec mon fils né à Bordeaux en...1999 !!!

  • tidgi
    tidgi     

    Malheureusement, je n'étais pas à Bordeaux ce soir là.
    Je sais que cette soirée et cette nuit fut un état de liesse générale comme pour la victoire en coupe du monde.
    Ma mère qui ne s'intéresse pas plus au foot que ça a été très émue de voir toute cette jeunesse ( et moins jeune ) célébrer ce titre dans une immense joie, sans heurts, sans violence et dans le plus grand bonheur ( comme la fin de la guerre ).
    Il n'y a que le sport et particulièrement le foot pour faire vivre de tels moments d'émotion.
    Ce genre de bain de foule vous transmet une énergie positive incroyable.
    J'aurais vraiment y être avec mon fils né à Bordeaux en ...1999!!!

Votre réponse
Postez un commentaire