× RMC Sport
Découvrez l'application
RMC Sport
INSTALLER

Riolo : « L’Italie coule, la Grèce miraculée… »

Mis à jour le
Riolo : « L’Italie coule, la Grèce miraculée… »
 

Retour sur l’élimination de l’Italie, la qualification de la bande "à Suarez" et le miracle grec des huitièmes…

 

Votre opinion

Postez un commentaire

844 opinions
  • chuipakon
    chuipakon     

    Mario Balotelli est footballistiquement parlant une sorte d’hybride de Djibril Cissé, sans les buts mais avec les inconvénients qui vont avec: arrogance, frasques, coiffure ridicule, selfie avec la pute du mois et contrôle du tibia. Mais, contrairement à ses prestigieux prédécesseurs aux avants postes de la squadra azzura, tels les Rossi, Viali, Baggio, Vieri, Del Piero ou Toni, il dispose d’un atout de choc: il est noir.

    Il faut dire que ça aide quand la politique se mêle au sport dans un pays où le fascisme fait trembler de plus en plus de précieux antifas comme Berlusconi et Mario Monti. Balotelli doit être l’attraction italienne de la coupe des mondialistes dans un Brésil enflammé, réputé pour être le pays du football, des inégalités sociales, des travelos, de la corruption, du métissage des pauvres et des opérations chirurgicales. Tout un symbole. Une coupe du monde et un lifting des stades ça a de la gueule, même si ça coute la peau du cul aux contribuables brésiliens et la peau tout court des opposants, qui préfèrent la viande dans leurs assiettes aux ballons adidas à la télé. Sous prétexte qu’ils sont pauvres, les habitants des favelas refusent de jouer collectif. Bientôt ils demanderont le protectionnisme économique, vive le repli sur soi !

    Dans ce fatras de but et de lacrymo se dessine une nouvelle problématique. La «black star» ne suffit pas à l’Italie pour se qualifier pour les huitièmes. Une sacrée déculotté pour un pays 4 fois vainqueur de l’épreuve... L’obstination (ou l’obligation) du sélectionneur à titulariser «Super» Mario malgré ses prestations transparentes va faire tache d’huile en Italie et entrainer un déferlement de critiques contre le joueur.
    Balotelli botte en touche et sort l’artillerie lourde, le fameux catenaccio, le communautarisme victimaire !
    Muet pendant l’hymne national, celui qui clame haut et fort son patriotisme italien choisi de contre-attaquer en invoquant le racisme qu’il subit. Parce qu’il est noir. Et blablablah. Logique implacable !

    Balotelli, c’est l’histoire d’un pauvre enfant qui, millionnaire à 20 ans, a fuit rapidement sa chère et tendre Italie pour l’argent de City à Manchester. Un déracinement qui vaut bien quelques sacrifices. Mais les frasques répétés de Mario vont le pousser à rentrer au bercail, mais cette fois en tant que multimillionnaire. Discriminé positivement, il est propulsé titulaire indéboulonnable à la pointe de l’attaque de l’équipe d’Italie. Mais il ne va réaliser qu’un seul bon match en bleu, lors de l’Euro 2012 contre l’Allemagne.

    Décidément, la discrimination est un sacré fléaux et on comprend mieux pourquoi les supporters italiens veulent y remédier.

    Mario Balotelli n’est qu’une superproduction mondialiste. Un produit de communication politico-médiatique. Il est à l’Italie ce que les black-blanc-beurre en bleus de 98 ont été à la France. Mais pour que ça passe chez les moutons, encore faut-il gagner.

  • DANIEL RIOLO RMC
    DANIEL RIOLO RMC     

    le billet frais est en place

  • allez psg paris est magique
    allez psg paris est magique     

    quelqu'un peut m'expliquer à quoi sert sissoko ? j'ai jamais vraiment compris pourquoi

  • Alan OM
    Alan OM     

    On s'attaque au Nigéria, une équipe africaine, forte physiquement, ils vont pas avoir peur de la France, les Nigérians, une Equipe de France en mode "France Suisse", passe normalement

  • zefiros le troll d or
    zefiros le troll d or     

    t'as bu?

  • Mickey victime de la purge
    Mickey victime de la purge     

    C'est De Niro dans il etait une fois l'amerique, quand il sort de prison et qu'il baise direct dans la camionnette

  • Dr Blau Iranjat
    Dr Blau Iranjat     

    Ah oui et Sakho bizarre non? A quoi bon le faire jouer? Pourquoi ne pas avoir lancer Mangala vu que et Sakho et Varane était pas à 100% et que on s'en foutait de ce match... Car maintenir la dynamique OK mais qd t'es qualifié tu mets pas la même intensité, c'est pas vrai, c'est pas possible.

  • Alan OM
    Alan OM     

    L'EDF se qualifie avec 7 points, premier de son groupe, 8 buts marqués, 2 encaissés, y a que du positif, après sur le match de ce soir, faut pas s'étonner, on a pas un effectif de malade, et les joueurs avaient un peut la tête gonflée par ce 5-2

  • zefiros le troll d or
    zefiros le troll d or     

    on sera champions du monde
    ou pas....


    la vache quelle purge on dirait l'om

  • Mickey victime de la purge
    Mickey victime de la purge     

    C'etait les remplaçants ce soir les mecs. Calmos. On eclate tranquillement le Nigeria voilà

Lire la suite des opinions (844)

Votre réponse
Postez un commentaire