Riolo: "Le « boring PSG » gagne, comme d’habitude…"
 

Retour sur le début de la 10e journée de Ligue 1 avec le nul entre Monaco et Lyon (1-1) et la victoire du PSG à Bastia (2-0).

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • gérard mansoif
    gérard mansoif     

    Moi ce que j'ai du mal à comprendre avec les adeptes sectaires de la « religion spectacle » c'est qu'ils ont tout de même la fâcheuse habitude de se tromper d'endroit... c'est au cirque qu'ils devraient se rendre tous les weekends, le spectacle est assuré et c'est même pour ça qu'on y va ! Au stade, c'est du sport qu'on va voir et parfois, le sport, ce n'est pas spectaculaire... c'est tactique, ça peut être défensif, le résultat est primordial et pour obtenir ce résultat il faut de temps en temps faire des concessions au spectaculaire !

  • RichardT
    RichardT     

    Bienvenue en France, le pays des blasés de tout.
    On a un fantastique PSG, non ?
    Les blasés : "Ben non, c'est nul, parce que les autres équipes ne sont pas à niveau, et du coup, le PSG joue en marchant et c'est tout bidon."
    Perso, quand je vois jouer le PSG en L1, je ne les vois pas marcher. Il leur faut régulièrement oeuvrer pour avoir des occasions et marquer des buts et les équipes de L1 qui sont en face sont bien orgnaisées.
    Marseille, 16ème de L1 méritait bien mieux au parc le dernier match et Bastia n'a pas démérité hier non plus.
    Je vois rarement des 5-0, 5-1, 5-2, 4-1 comme je le vois en Espagne; parce que justement, le niveau de la L1 n'est pas si nul que ça.

    Pourtant, on voit des matchs avec plein de buts depuis le début de la saison ; il y a des surprises, et les matchs sont animés, non ?
    Les blasés : "Ben non, c'est soporifique, il y a que des équipes bidons" .

    Pourtant, il y a de jeunes joueurs talentueux tous les ans qui naissent en France, non ?
    Les blasés : "Oui, mais ils partent l'année d'après".

    On a une belle équipe de France, non ?
    Les blasés : "Ben, non, on fait que des matchs amicaux, donc on ne peut pas l'évaluer cette équipe de France. Et puis quart de final de la coupe du monde, c'est bof bof quand même".

    La vérité, c'est que dans les autres pays, toujours cités en exemple par les blasés, l'écart entre l'élite et les autres clubs est encore plus grand qu'en France avec le PSG :
    En Espagne, en 2013, le Barça termine avec 15 pts d'avance sur le Réal et 24 sur le 3ème.
    En Espagne, en 2014, les 3 premiers terminent avec 17 pts d'avance sur le 4ème
    En Espagne, en 2015, les 2 premiers terminent avec 14 pts d'avance sur le 3ème
    En Espagne, le premier termine en moyenne avec 96 pts sur les 6 dernières années
    En Allemagne, le Bayern termine les saisons 2013, 2014 et 2015 avec respectivement 25, 19 et 10 pts d'avance
    En Allemagne, le Bayern termine les saisons 2013, 2014 et 2015 avec respectivement 25, 19 et 10 pts d'avance
    En Allemagne, le premier termine en moyenne avec 83 pts sur les 5 dernières années
    En Angleterre, le premier termine avec en moyenne 86 pts et 5 pts d'avance sur les 6 dernières années
    En Italie, le premier termine avec en moyenne 87 pts et 9 pts d'avance sur les 6 dernières années
    En France, le premier termine avec en moyenne 81 pts et 6 pts d'avance sur les 6 dernières années

    Et nous avons une excellente équipe de France. En coupe du monde, on perd 1-0 en quart contre le futur cahmpion et on l'a accroché comme personne ne l'avait fait.
    Dans les matchs amicaux qu'on a joué, toutes les équipes étaient motivées pour battre l'équipe de France, et les joueurs étaient présents.

    Cela montre que même avec le PSG, le championnant de France n'est pas sans suspens, contrairement à tous les autres championnats.
    Bref, c'est l'histoire de gens qui broient du noir et qui en font broyer à tous leurs lecteurs.

    Pour qu'il y ait des stars ou pour que l'on garde nos jeunes, il faut des investisseurs.
    Pour qu'il y ait des investisseurs, il faut qu'il y ait beaucoup de public, de supporters.
    Pour qu'il y ait beaucoup de supporters, il faut leur donner envie de venir.
    Et à cause de tous ces commentateurs/consultants déprimés et blasés (Riolo, Ménès, Dugarry, Cazarre et j'en passe), on donne l'impression que c'est nul la L1, et ça ne favorise pas l'arrivée de nouveaux supporters.
    Au contraire, ça décourage les supporters existants.

    Que l'on nous mette des commentateurs plus passionnés et moins blasés ! C'est urgent !

  • beru beru
    beru beru     

    franchement la L1 pour te dégoutté du foot ya pas mieux et ce, match aprés match, t'a beau avoir une équipe farci de star avec de l'oseille a en vomir pour quel résultat,les soi disant gros OM et OL mauvais a en pleuré, angers" le promu" second aprés 11 journée pas 1 pas 2 ,11. le plus triste étant qu'il y aura toujours des benét pour prendre des abonememnt pour supporter ça

Votre réponse
Postez un commentaire