En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
daniel-riolo.png
 

Retour sur les qualifications du Portugal, de la Pologne et du pays de Galles…

Inscrivez-vous à la Newsletter Football

Newsletter Football

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • guima2016
    guima2016     

    impossible de donner une opinion

  • guima2016
    guima2016     

    impossible de donner une opinion

  • guima2016
    guima2016     

    pauvre journaliste...pas très impartie, une opinion toute faite, bon pour le poker et encore

  • guima2016
    guima2016     

    pauvre journaliste...pas très impartie, une opinion toute faite, bon pour le poker et encore

  • Funkydiaz
    Funkydiaz     

    Salut Daniel,

    Je voulais juste te faire part en tant que supporter Portugais de ma réaction à tes propos de samedi soir.
    En effet, tu as eu des mots très durs envers le Portugal, son jeu son coach et son passé. Je voulais simplement apporter une petite aide (en toute modestie) à ton raisonnement.

    Le Portugal comme te l'as rappelé Nico Villas n'a jamais rien gagné et les Portugais ne l'ont jamais bien vécu surtout depuis 2004 et cette finale perdue à la maison qui à laissé une cicatrice toujours ouverte.

    L'entraineur (dont l'histoire pourrait te passionner) un ingénieur de formation très apprécié au Portugal car il réussi parfaitement l'amalgame entre psychologie et tactique est un entraineur PRAGMATIQUE et qui assume ses idées, ne se cache jamais et défend toujours ses joueurs. Il a en effet révélé que s'il devait gagner l'Euro en ne faisant que des matchs nuls il le ferait.

    Certes le Portugal possède des joueurs techniques au milieu mais pour faire ce qu'a fait le Portugal contre la Croatie il faut aussi une grosse intelligence tactique, et les Portugais (avec un milieu de terrain de 21 ans de moyene d'âge et des lateraux de 22) l'a parfaitement réalisé avec seulement 2 petits jours de récupération et une phase de groupe mouvementée ét éprouvante tant leurs adversaires leurs ont posé des problèmes (alors que le Portugal, très offensif avait frappé 70 fois au buts)

    Loin de moi l'idée de défendre le jeu de cette équipe, mais face à la très attendue équipe de Croatie le Portugal, épprouvé et sur un champ de patate à choisi le parti-pris de laisser le ballon à l'adversaire.

    C'est arrivé sur ce match mais je suis persuadé qu'on verra autre chose dans la suite de la compétition.

    Amicalement

Votre réponse
Postez un commentaire