Mis à jour le
Des manifestants ont freiné le bus du Brésil.
 

A son arrivée à Rio, la sélection du Brésil a été chahutée par des opposants à la Coupe du monde. A 15 jours du coup d’envoi, le climat social reste tendu et fait toujours planer des menaces sur le bon déroulement de la compétition.

 

Votre opinion

Postez un commentaire