muntari-recadre-AFP.jpg
 

La suspension, pour un match, du milieu de terrain ghanéen de Pescara, Sulley Muntari, qui avait été sanctionné pour avoir quitté la pelouse de Cagliari, dimanche, après avoir été la cible de cris racistes, a été annulée ce vendredi, selon une décision de la Fédération italienne de football (FIGC).

 

Votre opinion

Postez un commentaire